Petits et rapides

 


L'océan trop calme ne nous a pas forcément aidés cette année pour l'observation des oiseaux pélagiques. 
Un océanite sans vague c'est un peu comme une poule sur un parking de centre commercial. 
On a fait avec.

 

Les passages de certains oiseaux ont été brefs voire uniques, un peu comme s'ils voulaient nous dire : "attention, je passe ! Tu m'as eu ? Tant mieux, sinon tant pis pour toi c'est trop tard !" Ah merci !

Alors sur un bref passage on remercie le Labbe parasite, qui est passé plus vite qu'il ne l'avait annoncé, il en a été de même pour le Puffin des Baléares. Ceux qui sont restés un peu plus longtemps sont les Océanites tempêtes. Malheureusement cette année, ils sont restés trop loin du bateau.

Labbe parasite - Stercorarius parasiticus - Parasitic Jaeger


Puffin des baléares  - Puffinus mauretanicus -  Balearic shearwater





Océanite tempête -  Hydrobates pelagicus  - European storm petrel





Commentaires

  1. Et c'est quand même mieux qu'une poule sur un parking lol.
    Elles sont jolies tes photos, c'est tellement chouette comme paysage. Bon weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, oui je ne te le fais pas dire !
      Ça change de la forêt oui. C'est encore plus beau avec des vagues :-)
      Bises

      Supprimer
  2. Encore une très belle série de photos réalisées sur l'océan, bravo Nathalie !! à bientôt, bise.

    RépondreSupprimer
  3. Oceans are home, beautiful images Nath, my favourite is the Balearic Shearwater, FANTASTIC.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you very much Bob.
      Have a nice day with family.

      Supprimer
  4. Hello Nathalie,
    Great to see these wonderful pictures. So nice this passing bird.
    You have caught him sow ell. Fantastic sharpness with nice colors of the sea. Very well done.

    Greetings, Marco

    RépondreSupprimer
  5. C'est la poule du parking qui va être jalouse en découvrant tes photos ;-)
    Bonne journée Nathalie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant je les apprecie tout autant 😉
      Bonne journée Philippe.

      Supprimer
  6. ils sont bien beaux ce oiseaux pressés... gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. Ce qui est bien avec les oiseaux, c'est qu'il y a des jours avec et des jours sans qui donnent toujours envie de retourner les voir :)
    Tes dernières photos avec le calme de la mer sont de jolis tableaux !
    Gros bisous et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord, on sort en mer tous les ans et tous les ans on voit de nouvelles espèces.
      Merci pour tes passages malgré mes absences et gros bisous à vous.

      Supprimer
  8. Bonjour Nath,

    De biens jolis oiseaux. Vous avez tout de même réussi de belles prises. Pour notre plus grand plaisir
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Nath,
    Pour avoir fait cette expérience à plusieurs reprises également, j'avoue que des petits oiseaux en bateau avec le roulis, pas simple pour la map. Déjà qu'avec les plus gros, il faut le coup de main et être rapide. Je trouve donc que tu t'en es très bien sortie ;-)
    En tout état de cause, c'est nettement plus attrayant qu'une poule sur un parking de centre commercial . Cela dit, je n'en ai jamais vu ! Des Bergeronnettes grises ou Moineaux à foison, mais une Poule, jamais.
    Alors vous avez prévu un voyage pour l'année prochaine ? Ça se calme cette pandémie, on va peut-être pouvoir retrouver une vie normale.
    Gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale,
      Moi non plus je te rassure, je n'ai jamais vu de poule su run parking, j'ai y ai déjà vu des chèvres par contres ;-). En revanche c'est vrai que les bergeronnettes y sont nombreuses, on n'y pense jamais.
      Oui si tout va bien on pourrait faire un voir deux voyages. On a du temps à rattraper ;-) oh oui !
      Gros bisous et bonne soirée à tous les deux.

      Supprimer
  10. Fascinante reportaje de las aves pelágicas, me han gustado mucho todas estas fotos marineras. Enhorabuena Nathalie, un fuerte abrazo desde el norte de España.

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Nathalie: Pelagic species are the ones we all yearn to see, yet they are so difficult, and for that reason immensely satisfying. You did very well to capture these images of birds out on the open ocean. I know from experience it is not easy when the boat is rocking and you are trying to keep your camera steady. Great job! Gros bisous. David

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire