Pour débuter notre quatrième journée

Australie : jour 10
(Woombah : jour 4)

Nouveau jour, nouvelle rencontre.

Des ailes assez grandes nous attendent, toujours à quelques minutes de la maison. Mais détrompez-vous, cette fois-ci les ailes n'iront pas de paire avec des plumes mais des poils.


Pour cela nous devons nous rendre au Sud-Ouest de Woombah, le long de Clarence River, à Maclean

Avant de quitter la maison mon rituel est toujours le même. Observer les branches des arbres. Ce matin, il n'y a pas grand monde. Un Pigeon leucomèle et monsieur Kooka sont les seuls présents au moment où nous prenons la voiture.


Décidément la gentillesse de Sir Kooka n'a pas de limite. Après les tripes de je ne sais quelle bestiole, voilà qu'il nous présente ce que je pense être un phasme pour le petit-dej...


Quelques minutes plus tard nous voilà sur Maclean Lookout, un point de vue perché sur Clarence Valley. De là-haut en aperçoit de gauche à droite, Woombah, Iluka et Yamba.



Autour de la voiture traînent des volatiles bien connus. J'aurai préféré rencontré un Coq bankiva mais j'ai devant moi un coq, bien que très beau, assez quelconque. 


Alors qu'on s'enfonce dans les broussailles (attention aux serpents) la petite faune se dévoile. 

Papilio aegeus



Nephila plumipes



Suit une "Wolf-Spider". Même si sa morsure est très douloureuse, rien à voir avec la "Sydney Funnel Web" Atrax robustus ou la "Red back", toutes deux mortelles. Mais on la regarde de loin malgré tout.



Plus sympathiques et moins dangereuses, nous préférons les rencontres avec nos chers amis les oiseaux. Un Martin-chasseur géant se la joue solitaire dans la forêt. Même s'il ne s'agit pas de ceux du jardin, il reste notre coup de cœur.





En redescendant vers Maclean, nous nous arrêtons sur la plateforme The Pinnacles. Une passerelle construite pour observer en toute sécurité le site sacré de Yaegl, site où vit encore aujourd'hui une communauté locale d'aborigènes, The Yaegl People. 


Nous resterons juste le temps de voir arriver un Rolle oriental. Perché bien trop loin.

Rolle oriental
Eurystomus orientalis - Oriental Dollarbird



Nous sommes maintenant le long de Clarence River, à Maclean.

Pélican à lunettes, Mouettes argentées et Cormorans variés.


Voilà enfin les ailes que nous sommes venus chercher. Elles sont là, par centaines de milliers, les Flying foxes.



Commentaires

  1. tout est bien beau (sauf les araignées désolée mais y a rien à faire ) mais une tite préférence pour le martin ébouriffé ... gros bisous bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Nath
    je me doutais bien que ces bêtes à poils volantes pouvaient être des chauves souris , hou là , quelle quantité et tout près des maisons !
    une belle balade avec de belles découvertes , les araignées ne sont pas très joviales en Australie . le papillon superbe ainsi que le rolle irisé .toujours beaucoup de monde le long de l'eau .

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Nath,
    Ah superbes aussi ces photos proxi du petit peuple de l'herbe local.
    C'est vrai qu'au travers vos photos, on sent bien que les kookas sont assez présent, et ce n'était certainement pas pour vous déplaire, pas plus qu'à moi je dois dire.
    Encore une très belle série, j'aime beaucoup les environnements présentés avec cette végétation dense.
    Extraordinaire cet arbre à Renards volants ! Une merveille. J'imagine d'autres photos à venir, et je suis impatiente ;-)
    Gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale.
      Il faut dire qu'on a vécu avec une famille de kooka (9) pendant 6 jours. On ne peut pas les louper :-)
      Oui une suite au plus près de ces roussettes.
      Gros bisous et bonne soirée.

      Supprimer
  4. Encore et toujours une belle galerie de portraits et d'environnements naturels. Toujours un plaisir de passer par ici.

    à bientôt !

    RépondreSupprimer
  5. I am already starting to make plans to return next year, Nathalie, so your posts give me a lot of inspiration

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Iluka is a small fishing town. You should find a house to rent. The Yamba region is exceptional, do not hesitate to visit it.

      Supprimer
  6. I am captivated by the close portrait. That sweet eye is beautiful. As always your variety is a mazing. The butterfly is gorgeous. Friendship

    RépondreSupprimer
  7. Il est beau ce papillon noir!
    Les arbres sont noirs de chauves souris, c'est impressionnant!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. Fabulous images Nath, the one is the Giant Kingfisher, superb. And the Black faced Ibis and Flying Bats, you can't beat it.,

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Nath,
    Quel joli portrait du Martin pêcheur (16e), j'ai l'impression qu'il sourit.
    J'aime aussi beaucoup ce papillon, magnifique !
    Je suis étonnée de voir des chauves-souris de jour sur l'arbre, je pensais qu'elles ne pouvaient dormir que dans des endroits sombres.
    C'est une belle surprise que tu nous prépares.
    Bonne fin de journée, gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Katia,
      Toutes les roussettes, qu'elles soient d'Asie, d'Afrique ou d'Océanie sont des chauves-souris frugivores et diurnes. Elles se nourrissent de nectars, de fruits ou de fleurs. La journée elles peuvent être actives ou se reposer, comme la nuit.
      Gros bisous et bonne soirée.

      Supprimer
    2. In the Mirror8/8/19

      Merci pour la réponse Nath.
      J'ai donné un avis "Contre le projet"en Martinique.
      Gros bisous

      Supprimer
  10. Merci pour ce très beau partage ! de très belles photos avec ces insectes et ces très beaux oiseaux! bisousssss

    RépondreSupprimer
  11. flodarom7/8/19

    Bonsoir Nath,
    La dernière photo est rarissime, c'est un arbre à chauves souris que tu nous présentes, ça doit être fabuleux de voir ça !!!
    Par contre, pas trop fan des araignées, ça craint quand même de les croiser, sachant qu'elles peuvent être mortelles. D'habitude, j'aime les photographier, mais là, j'hésiterai !
    Martin est toujours là, il vaut vraiment beau !
    Bises et bonne soirée.
    Ps: Dis moi Nath, j'ai mis 2 commentaires sur ton article des kangourous, le second parce que le premier n'avait pas été validé... et toujours rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Martine,
      Je n'ai aucun commentaire en attente de ta part sur l'article des kangourous :-(
      Désolée.
      On évite la macro avec les araignées ;-)
      Bises et merci.

      Supprimer
  12. Beautiful images of the Orchard Swallowtail Butterfly, superb.

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Nath et JC, une belle série encore avec un panaché d'animaux, curieusement je suis plus attiré par le papillon. Il est de toute beauté.
    Nath, j'aurai une question à te poser, tous les ans au mois d'août le soir comme aujourd'hui, il y a un rassemblement d'hirondelles sur la façade de l'église où elles s’agrippent et j'aimerai bien savoir pourquoi ??? Si tu as la réponse tu es incollable sur les oiseaux...
    Bon WE, bises.

    RépondreSupprimer
  14. Istariel12/8/19

    Coucou Nath,

    Les photos du papillon noir sont admirables et le gros plan sur le martin-chasseur est à tomber ! Encore du travail de pro hihi !
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire